La Villa des Licoches

L’actualité ? c’est toujours le gîte, on passe du temps à l’aménager, à accueillir les premiers touristes, à peaufiner l’organisation, à construire l’accueil, à imaginer où les envoyer… Le Gîte plait… On reçoit le top du tourisme deux sèvres 2016, quelques beaux articles… pour l’instant le gîte est bien loué, entre vacanciers de toute la France, qui choisissent parfois la région pour se retrouver des 4 coins de la France, quelques anglais et même des américains et réunionnais… et puis en saison creuse des travailleurs, ceux qui nettoient les rails ou les fours de la cimenterie proche… Cela fait plaisir à voir lorsqu’ils se promènent autour, se baladent près de l’étang ou se font un barbecue sympathique !

Marnes : près du moulin on dort comme un meunier

Publié le

Geneviève et Hilaire succèdent à Marnes à cinq générations de meuniers. Leur accueil est comme la pierre : franc et massif.
Geneviève et Hilaire succèdent à Marnes à cinq générations de meuniers. Leur accueil est comme la pierre : franc et massif.

Le dernier-né des gîtes du Thouarsais se situe au moulin de Retournay, à Marnes : la villa des Licoches. Un charme soigné envers le rural. Trois épis, c’est un minimum… pour un moulin qui en a broyé des pyramides de céréales. Mais ces trois épis-là relèvent de l’enseigne des gîtes de France. Sur l’un des flancs de cette propriété construite pour partie au XIII esiècle et surplombée d’un château du XVI esiècle, Geneviève et Hilaire Herbert ont créé un accueil privilégié.

A deux pas de Marnes, au moulin de Retournay, dans un écrin de verdure baigné par la rivière la Dive, sous le friselis des peupleraies se cache un lieu gorgé de poésie et d’histoire rurale. Le gîte est tout neuf – c’est même le dernier né du Thouarsais – et ne va recevoir ses premiers résidents qu’au tournant de l’été.

Un intérieur soigné et confortable. L’intérieur est classe : il mixe les fonctionnalités d’une cuisine contemporaine et lumineuse, l’hospitalité et le confort d’une literie modulable pour huit, et l’attrait des vieilles pierres brossées de frais. Attention de ne pas se laisser piéger par le sérieux apparent du logis : Geneviève et Hilaire en atténuent l’effet par une exquise urbanité. Dédramatisons avec l’hôtesse : « La villa des Licoches est un surnom donné à ce gîte en clin d’œil à mon grand-père Foucteau. Il était poète et proche de la nature : il avait construit une cabane dans le jardin à laquelle il avait donné le nom dérisoire de “ villa des licoches ” pour rappeler les limaces blanches de son jardin ».

Ici, dans le gîte de Marnes, impossible de ne pas dormir comme un meunier dont le moulin va trop fort ! Geneviève et Hilaire représentent la cinquième génération de meuniers sans interruption. De cette culture paysanne dont ils conservent l’âme, ils ont préservé un certain sens des valeurs qu’ils veulent partager. En laissant la porte largement ouverte au visiteur, ce bienvenu, qui pourra alterner les randos à vélo ou à pied, et les visites sur les richesses patrimoniales à portée de vue, les baignades à Moncontour, et le pittoresque des villages désertés.

nr.thouars@nrco.fr

Dominique Hérault

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: